IPNC Offre de stage de MASTER 1

Proposition de stage de Master 1  en Biologie moléculaire, Cellulaire, Entomologie, Environnement, Santé

Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie
Lieu : Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Responsable du stage Myrielle Dupont-Rouzeyrol
Qualification et spécialité du responsable de stage : Responsable UREDA
Mail : mdupont@pasteur.nc
Description du stage proposé
Principale maladie virale transmise par des arthropodes dans les pays tropicaux et subtropicaux, la dengue est un problème de santé publique majeur. Le virus de la dengue (DENV) est transmis à l’homme par la
piqûre de moustiques du genre Aedes et peut provoquer des symptômes allant d’une infection inapparente à la dengue classique et à des formes graves, voir mortelles de dengue. Il n’existe à ce jour aucun traitement antiviral spécifique et l’efficacité potentielle d’un vaccin récemment homologué reste
mesurée. Les actions de lutte anti-vectorielle ne parviennent pas à prévenir et à contrôler l’apparition d’épidémies. Dans ce contexte, il est urgent de développer de nouveaux outils de contrôle des vecteurs qui permettront des interventions plus efficaces.
Une stratégie prometteuse visant à bloquer la transmission du DENV consiste à libérer les moustiques Aedes aegypti colonisés par la bactérie endosymbiotique Wolbachia. Cette stratégie est actuellement déployée dans 12 pays, dont Nouméa, Nouvelle-Calédonie (NC) par le World Mosquito Program (WMP). Le projet DENWOL a pour but d’étudier les effets réciproques de Wolbachia et de l’évolution du DENV avant, pendant et après l’intervention en NC afin de déterminer les impacts de cette évolution sur cette stratégie.
Le stage de M1 que nous proposons s’inscrit dans ce projet de recherche. Le stagiaire aura pour mission de rechercher le DENV chez les moustiques collectés dans la zone de lâcher. Pour cela, il devra mettre au
point les conditions d’analyse des échantillons collectés fonction des différents paramètres : temps de piégeage, nombre de moustiques par pool… Une fois ce protocole mis en place, il devra réaliser le screening des moustiques collectés et déjà mis en collection.

Compétences mises en oeuvre durant ce stage : identification de moustiques, biologie moléculaire. Du terrain est envisagé pour participer à la collecte des échantillons. Des connaissances en biologie moléculaire : PCR classique et/ou temps-réel sont nécessaires.

Stage de 2 à 3 mois, 1er semestre 2020.

Candidature
Envoyer CV et lettre de motivation par mail à M. Dupont-Rouzeyrol mdupont@pasteur.nc