InfraVec2

Acronym: INFRAVEC 2

Programme de mise à disposition d’infrastructure de recherche  sur les maladies humaines et animales à transmission vectorielle
Chercheur principal Institut Pasteur
Point focal IPNC Nicolas Pocquet,
Collaborateurs IPNC Myrielle Dupont-Rouzeyrol, Olivia O’Connor, Morgane Pol, Sosiasi Kilama
Autres Collaborateurs 24 consortium partners (IP, UG, POLOGGB, IRD, IPNC, CUNI, CIRAD, Imperial, IRTA, EMBL, TPI, CAA, Trop IQ, MPIIB, FORTH, RUMC, UNS-FA, UZH, LSTM, IPD, USTTB, HSeT, WU, CNRFP).
Budget 10 000 000 € Budget allloué à l’IPNC: 78 860 €
Financement European Commission Horizon 2020
Agenda Date de début: Mars 2017 Date de fin : 2020
Contexte
Les insectes vecteurs transmettent des maladies parasitaires, telles que le paludisme et la leishmaniose, et des infections virales, telles que le chikungunya, la dengue, le zika, l’encéphalite japonaise et la fièvre jaune. Les 24 partenaires du consortium détiennent les principaux insectariums européens de biosécurité pour l’infection expérimentale et le confinement des insectes vecteurs dans des conditions de confinement de niveau 2 et 3 (CL2 / CL3), d’autres installations clés pour les insectes vecteurs et comprennent des sites en première ligne en Afrique, dans le Pacifique et aux Amériques.
Objectifs
Le projet Infravec2 fournit aux chercheurs des ressources et un accès aux infrastructures clés pour l’étude de la biologie des insectes vecteurs, sans frais pour l’utilisateur final. L’objectif est d’accélérer la recherche européenne sur la biologie des insectes vecteurs et de développer de nouvelles mesures de lutte anti-vectorielle ciblant les plus grandes menaces pour la santé humaine et la production animales.
Méthodes
 

Dans le cadre de ce projet, l’IPNC propose un accès à son laboratoire de niveau 2+ pour la réalisation d’infection expérimentales sur Aedes aegypti, et de fournir des moustiques morts (Ae. aegypti ou Culex quinquefasciatus) ou des pontes d’Ae. aegypti.

L’IPNC est également en charge de la création d’une souche de référence d’Ae. aegypti dont le microbiote sera caractérisé au début de la mise en élevage et au cours des générations.

Perspectives
Infravec2 permettra d’optimiser l’exploitation des infrastructures européennes de recherche sur les vecteurs, pour la recherche et la santé publique, et facilitera le développement de méthodologies et de technologies innovantes dans ce domaine.