Recrutement

 

L’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie (http://www.institutpasteur.nc/) recrute un Volontaire Service Civique (VSC) en appui aux programmes de recherche de l’Unité de Recherche et d’Expertise en Entomologie Médicale et de l’Unité de Recherche et d’Expertise sur la Dengue et les Arboviroses. Les thématiques de recherche du VSC porteront principalement sur l’identification moléculaire et par spectrométrie de masse des espèces vectrices en Nouvelle-Calédonie. Le VSC s’intéressera également à la capacité des moustiques vecteurs calédoniens à transmettre les arbovirus et à l’évolution moléculaire des arbovirus. Les programmes de recherche sont susceptibles d’évoluer en fonction des futurs projets initiés. Il devra interagir étroitement entre les deux unités d’affiliation et également avec les autres unités de recherche de l’IPNC.

Formation requise

Un diplôme en sciences de la vie de niveau Master 2 de recherche/école d’ingénieur est souhaité.

Compétences et aptitudes

  • Des compétences en entomologie médicale (identification d’espèces, élevage en insectarium) et en biologie moléculaire (PCR, RT-qPCR, séquençage) sont particulièrement recherchées pour ce poste,
  • Une expérience en virologie et/ou en statistiques et/ou en cytométrie serait un plus,
  • Autonomie, capacité à travailler en équipe, sens du relationnel, aptitude au travail de terrain sont souhaités,
  • Une bonne maîtrise de l’anglais est recommandée,
  • Permis de conduire indispensable.

Lieu d’affectation : Nouméa, Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie

Type de contrat : VSC possible à partir du 1er mai 2019 pour une durée minimum de 1 an, renouvelable une fois .

Logement non fourni, véhicule non fourni.

Indemnité majorée : 1810 € / mois (Net / sans hébergement)

Prise en charge des frais de déménagement aller et retour en Nouvelle-Calédonie sous conditions.

Pour plus d’informations sur le statut des contrats VSC :
http://www.service-civique.gouv.fr/page/qu-est-ce-qu-une-mission-de-service-civique

 

 

Pour tout renseignement complémentaire, contacter : Nicolas Pocquet (npocquet@pasteur.nc) et Myrielle Dupont-Rouzeyrol (mdupont@pasteur.nc)

 

Envoyez CV et lettre de motivation au format pdf par email

 pour le 10 avril 2019 au plus tard.

Recrutement

2 Agents de service en entomologie au laboratoire World Mosquito Program – Noumea
Référence WMPN-IPNC-6-2019 Contrat Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie pour le World Mosquito Program Nouméa

 

Le « World Mosquito Program » (WMP) est un programme de recherche, de l’Université Monash en Australie, dont l’objectif est de prévenir la transmission des arbovirus, responsables de maladies impactant la santé des populations vivant dans les régions tropicales et subtropicales. Au niveau mondial il vise, par l’amélioration de la santé, à réduire considérablement l’impact financier des arboviroses sur les systèmes de santé des régions touchées par ces maladies, et répond là à un des enjeux du plan Do Kamo porté par la Nouvelle-Calédonie et l’ensemble des partenaires du projet. Le programme « World Mosquito Program » est basé sur l’introduction dans les moustiques Aedes aegypti d’une bactérie connue dans le milieu naturel appelée Wolbachia qui permet de réduire la capacité des moustiques à transmettre à l’homme des virus comme le virus de la dengue, du chikungunya et du Zika. Après des années de recherche en laboratoire sur Wolbachia, le « World Mosquito Program » a réalisé des essais en conditions naturelles depuis 2011 qui ont montré que cette méthode a la capacité de maintenir de façon efficace dans le milieu naturel des moustiques porteurs de Wolbachia. Le programme entend aujourd’hui affiner à moindre coût la mise au point de la méthode à plus grande échelle dans les zones urbaines dans les pays touchés par la dengue. C’est dans ce cadre que le consortium qui réunit des partenaires calédoniens (IPNC, Ville de Nouméa, Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie) autour de la Monash University a été créé.

Le projet de Nouméa recherche les services de deux agents de service en entomologie basé à Nouméa pour travailler à temps plein uniquement sur ce programme. Ces agents de service participant aux élevages de masse de moustiques devront : • Maintenir à l’insectarium plusieurs souches de moustiques de l’espèce Aedes aegypti, porteuses ou non de la bactérie Wolbachia, • Réaliser des repas de sang au moyen de systèmes de gorgements artificiels, • Produire en masse des moustiques porteurs de Wolbachia en vue d’un déploiement opérationnel.

 

Qualification – BEPC, CAP ou BEP. – Permis de conduire indispensable (boite manuelle).

– Connaissance du territoire de l’étude (Nouméa). – Bonne maîtrise du français (écrit et oral). – La maitrise de l’anglais écrit serait un plus. – Une expérience en biologie, en entomologie ou dans les domaines de l’élevage serait un plus.

Compétences

Pour répondre aux missions fixées pour ce poste, il est souhaité les compétences suivantes :
Expérience demandée : • Maîtrise des outils informatiques (World, Excel, messagerie, smartphone, tablette),
Savoir-faire : • Respect d’un planning de production, • Suivi des consignes et application rigoureuse de protocoles.
Savoir-être : • Aisance relationnelle et esprit d’équipe. • Aptitude au travail en insectarium (28°C, 80% d’humidité). • Autonomie, sens des responsabilités, discrétion, confidentialité, sens de l’engagement. • Capacité d’adaptation, polyvalence. • Sens de l’organisation, rigueur, réactivité. • Sens de l’anticipation.

Candidature – Lettre de motivation et Curriculum Vitae à adresser au format pdf par e-mail. – Date limite de dépôt des candidatures : 10/02/2019. – Destinataires : nadege.rossi@worldmosquito.org; nicolas.pocquet@worldmosquito.org; florie.cheilan@worldmosquito.org; kevin.lucien@worldmosquito.org

Recrutement

Agent de service en entomologie de terrain World Mosquito Program – Nouméa

Référence WMPN-IPNC-5-2019 Contrat Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie pour le World Mosquito Program Nouméa

 

Le « World Mosquito Program » (WMP) est un programme de recherche, de l’Université Monash en Australie, dont l’objectif est de prévenir la transmission des arbovirus, responsables de maladies impactant la santé des populations vivant dans les régions tropicales et subtropicales. Au niveau mondial il vise, par l’amélioration de la santé, à réduire considérablement l’impact financier des arboviroses sur les systèmes de santé des régions touchées par ces maladies, et répond là à un des enjeux du plan Do Kamo porté par la Nouvelle-Calédonie et l’ensemble des partenaires du projet. Le programme « World Mosquito Program » est basé sur l’introduction dans les moustiques Aedes aegypti d’une bactérie connue dans le milieu naturel appelée Wolbachia qui permet de réduire la capacité des moustiques à transmettre à l’homme des virus comme le virus de la dengue, du chikungunya et du Zika. Après des années de recherche en laboratoire sur Wolbachia, le « World Mosquito Program » a réalisé des essais en conditions naturelles depuis 2011 qui ont montré que cette méthode a la capacité de maintenir de façon efficace dans le milieu naturel des moustiques porteurs de Wolbachia. Le programme entend aujourd’hui affiner à moindre coût la mise au point de la méthode à plus grande échelle dans les zones urbaines dans les pays touchés par la dengue. C’est dans ce cadre que le consortium qui réunit des partenaires calédoniens (IPNC, Ville de Nouméa, Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie) autour de la Monash University a été créé.

Le projet de Nouméa recherche les services d’un agent de service en entomologie basé à Nouméa pour travailler à temps plein uniquement sur ce programme. Cet agent de service participant aux suivis entomologiques de terrain devra : • Mettre en place et suivre chaque semaine des pièges de type BG sentinel répartis sur l’ensemble de Nouméa chez des habitants, • Identifier morphologiquement les moustiques collectés, les référencer et les stocker à -20°C, • Incrémenter une base de données en lien avec les individus collectés

Qualification – BEPC, CAP ou BEP. – Permis de conduire indispensable (boite manuelle). – Connaissance de base en informatique (utilisation d’internet, e-mail et smartphone).

– Connaissance du territoire de l’étude (Nouméa). – Bonne maîtrise du français (écrit et oral). – La maitrise de l’anglais écrit serait un plus. – Une expérience en entomologie ou en lutte anti-vectorielle serait un plus.

Compétences
Pour répondre aux missions fixées pour ce poste, il est souhaité les compétences suivantes :
Expérience demandée : • Maîtrise des outils informatiques (World, Excel, messagerie, smartphone),
Savoir-faire : • Capacité de communication vis-à-vis d’un public non averti, • Installation et relevé de pièges à moustique, • Respect d’un planning de collecte sur le terrain.
Savoir-être : • Aisance relationnelle et esprit d’équipe. • Aptitude au travail de terrain. • Autonomie, sens des responsabilités, discrétion, confidentialité, sens de l’engagement. • Capacité d’adaptation, polyvalence. • Sens de l’organisation, rigueur, réactivité. • Sens de l’anticipation.

Candidature – Lettre de motivation et Curriculum Vitae à adresser au format pdf par e-mail. – Date limite de dépôt des candidatures : 10/02/2019. – Destinataires : nadege.rossi@worldmosquito.org; nicolas.pocquet@worldmosquito.org; florie.cheilan@worldmosquito.org; kevin.lucien@worldmosquito.org